Titre du film : UN CHÂTEAU EN ESPAGNE 

Titre du film (original) : UN CASTILLO EN ESPAÑA

Genre : Drame expérimental

Durée : 19’00’’

Date de sortie : Avril 2021

Format de tournage : Super 8

Format de projection : DCP, ProRes, H264

Son : Dolby 5.1, Stereo (ProRes, H264)

Pays de production : France

Image, Développement de la pellicule, Scénario, Montage et Conception Sonore Max Belmessieri Montage Son Colin Favre Bulle Mixage Manu Vidal Etalonneur Matthieu Augustin Musique Vincent Peirani and THE DO : Dan Lévy & Olivia Merlhati

Laboratoires L’ABOMINABLE et mediaCapture Studios de Postproduction Personne Ici et SonoSapiens

Pitch: Carlota Cortés, une photographe devenue solitaire après un deuil douloureux, ne parvient pas à honorer un reportage sur les châteaux espagnols. Malgré le temps écoulé, elle reste obsédée par « son homme », disparu quelques mois plus tôt. Elle est en particulier jalouse d’une certaine «Tina la Rouge», mystérieux personnage dont il aimait parler.

 

Sélections en festivals

Close:Up / San Francisco / USA / 2022 / Meilleur montage

Short Film Factory / Targu Mures / Roumanie / 2022 / Mention honorable

SHORT to the point / Bucarest / Roumanie / Oct. 2021 / Meilleur Film Expérimental

Vancouver Independant Film Festival / Vancouver / Canada / 2021 / Meilleur film expérimental

TimeLess Awards / Wrocław  / Pologne / 2021 / Meilleur Film Journal

FESCILMAR- Session for the first time Spain / Barcelone / Espagne / 2021 / Meilleur film expérimental

BSSF / 10° Festival de court métrages de Bangalore / Inde / Meilleur montage

Anatolia International Film Festival / Istanbul / Turquie / 2022 

VINDHYA INTERNATIONAL FILM FESTIVAL MADHYA PRADESH / Sidhi / India / 2021 

Incorto Film Festival - 6th Edition / Mexico / Mexique / 2021 

REDMOON / San Luis / Argentine / 2021 

Creative Film Awards / Los Angeles / USA / 2021

Festival du film fantastique de Barcelona / Barcelone / Espagne / 2021

FESCILMAR- Session for the first time Poland / Katowice / Pologne / 2021

 

Synopsis

Carlota Cortés, une photographe devenue solitaire après un deuil douloureux, ne parvient pas à honorer un reportage de commande sur les châteaux espagnols. Malgré le temps écoulé, elle reste obsédée par « son homme », disparu quelques mois plus tôt dans des circonstances qui ne seront pas révélées. Elle est en particulier agacée par le souvenir d’une certaine « Tina Tickey », mystérieux personnage érotique dont il aimait parler.

Au cours du voyage, devant les paysages désertiques qui s’offrent à son regard, la confusion mentale de Carlota s’accroit et, peu à peu, elle se perd, parfois avec humour, dans diverses élucubrations sur la nécessité de photographier, le sens de la propriété, ou la constitution de la matière. Petit à petit, ces questionnements l’amenant à « observer » les roches, le sable et la poussière, elle finit par trouver dans les scories du désert (les trous, les bosses, les contours) des figures symboliques de “son homme”, ses photographies leur donnant le sens qu’elle veut y voir.

Son esprit surchauffé échafaude alors une hypothèse: le magma informe qui enrobe les images, une entité aussi indestructible que la mémoire de la chair, peut-il faire surgir des profondeurs de l’univers les atomes et la voix de son cher disparu ?

La rencontre fortuite avec la vraie « Tina Tickey » lui permet de trouver une première réponse à cette question.

 

 

Teaser